La réserve militaire DGA

Au sein du ministère de la défense la DGA est en charge :

• de la conduite des opérations d’armement et de l’équipement des forces,
• de la préparation du futur des systèmes de défense, de l’orientation de la recherche, de la politique industrielle, du développement des coopérations européennes,
• du soutien aux exportations d’armement.

La réserve militaire de la DGA est constituée d’une réserve opérationnelle et d’une réserve citoyenne. Elle ne comporte que des officiers, ingénieurs diplômés pour la plupart, qui sont rattachés aux corps des ingénieurs de l’armement (IA) et des ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA). Ces réservistes sont recrutés parmi les ingénieurs, chercheurs et autres diplômés (a minima Bac+5), en activité ou jeunes retraités, disposant d’une solide expérience professionnelle valorisable dans la fonction armement.

La DGA emploie également des réservistes, officiers mais aussi sous-officiers, des armées. Depuis l’extinction du corps technique et administratif de l’armement elle fait notamment appel à des commissaires des armées. Ces commissaires de réserve à ancrage armement sont recrutés par le service du commissariat des armées à la demande de la DGA parmi les volontaires d’un niveau minimum de Bac+3 dans les domaines de la finance, des achats, de la communication, de l’administration du personnel, etc.).

Tous ces réservistes, quel que soit leur gestionnaire, sont employés au sein des équipes de la DGA dans leur domaine d’expertise en soutien ou en renfort pendant les pics d’activité. Les réservistes opérationnels et citoyens constituent une ressource de compétences utile à la DGA pour remplir ses missions dans toute leur diversité.

Les réservistes interviennent à temps partiel soit de façon intensive sur une courte durée soit de manière moins intensive mais récurrente sur de plus longues périodes ; ils n’ont pas vocation à tenir un poste à temps complet.

Télécharger le flyer des réserves de la DGA.